Histoire

L'histoire de Blanc (altération probable de blan, signifiant une colline) commence vers la fin du 10ème siècle, avec la construction d'un château fort pour protéger la routes entre les villes de la côte et de l'interieur.

Blanc était originellement dépendant des vicomtes d'Albi, Béziers et Carcassonne - les renommés Trencavel, qui ont résisté à la puissance des rois capétiens jusqu'à leur défaite dans les croisades du 13ème siècle. Dès lors, le château est tombé sous la protection d'abord des chevaliers hospitaliers de St Jean, puis d'une succession de seigneurs régionaux.

En 1868 la population de Blanc comptait plus de 150 habitants, gagnant leur vie principalement par l'élevage de moutons et du commerce avec l'Hérault voisin. Les guerres du 20ème siècle et le mouvement vers les grandes villes ont vidé le hameau, jusqu'à son abandon pendant les années 1960.

Mais de nouveaux arrivants se sont installés dans cet endroit, attirés par sa beauté. Avec les habitants du lieu, ils ont creé une association loi 1901 Blanc: sauvegarde, réhabilitation pour restaurer l'ancienne église qui menaçait de s'écrouler et en faire un lieu de rencontre et de culture. Et ainsi continue l'histoire de Blanc...